Comment savoir si on est allergique au tatouage ?

Non Par Maya

Il est important d’avoir un temps de réflexion avant de se lancer dans le tatouage. En effet, vous devez penser à tout : de la notoriété du tatoueur jusqu’aux produits qu’il utilise notamment l’encre. L’encre est le principal ingrédient à ne pas négliger tant dans la qualité que dans la quantité sinon cela risque de provoquer des effets indésirables comme une allergie. Mais comment savoir si on est allergique ? Et que faire pour y remédier ?

Quels sont les symptômes d’une allergie sur le tatouage ?

L’allergie au tatouage ne se voit, généralement, que des semaines après la séance. De ce fait, impossible sur le moment de le savoir. Une allergie causée par le tatouage  se manifeste par des démangeaisons accrues sur la partie tatouée suivi d’une rougeur, d’un gonflement ou d’une inflammation de la peau. Elle peut laisser une cicatrice supplémentaire sur le tatouage. Toutefois, il est préférable de consulter un médecin afin d’écarter l’hypothèse d’une infection cutanée et de diagnostiquer une allergie.

Comment faire pour y remédier ?

Dans le cas où l’allergie est diagnostiquée par un médecin, lui seul pourra définir du traitement à suivre et à faire. Une allergie se traite souvent par des pommades ou des crèmes à appliquer sur la partie enflammée. Mais si elle est plus sévère, cela nécessite des traitements comme des injections. Normalement, une allergie au tatouage temporaire se guérit plus vite mais peut laisser des cicatrices ou des taches brunes qui seront visibles. Contrairement, le tatouage permanent quant à lui, le seul traitement à faire reste l’enlèvement du tatouage. En effet, il se peut que tant que l’encre reste sous la peau, l’allergie persistera